CLAMP-fanfic

Un forum pour les écrivains de fanfictions sur les mangas de Clamp !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Lumière cachée (Naruto)

Aller en bas 
AuteurMessage
argel
Deus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 501
Age : 27
Localisation : dans un trou perdu des DOM
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: La Lumière cachée (Naruto)   Jeu 3 Déc - 3:05

Salut Very Happy
Alors voila ma première fanfic

Titre : La Lumière cachée
Auteur : argel ou Cephira
Résumé : Et si Naruto n’était pas il mais elle, et que son père Namikaze Minato, alias le yondaime était vivant.

Rating : M, car il y aura des scènes assez sombre je pense…enfin tout dépend de mon imagination, alors au cas où je mets un M. ^^’

Disclaimer : Les personnages, lieux, etc… du manga Naruto sont les créations de Masashi Kishimoto, et je ne tire donc absolument aucun profit de cette fiction.

Note 1 : Il s’agit là de ma première fanfiction, alors donner moi vos avis svp. Merci ^.~

Note 2 : Attention !!!!! SPOILER !!!!

Note 3 : Désolés, s’il y a des fautes, je n’ai pas de Beta-lectrice pour le moment.

_______________________________________________________________________


Prologue

_______________________________________________________________________


Dans le pays du feu, plus précisément dans son village ninja qui est celui de la feuille, c’est-à-dire Konoha.

Il y avait sur le toit d’un immeuble, un homme habillé avec un manteau où des flammes rouge étaient brodées sur les bordures du bas.

Cet homme avait des cheveux blonds comme des blés avec des yeux bleus telles deux turquoises, il s’agissait du jeune Yondaime Hokage, Minato Namikaze.

Il tenait serrer contre lui un petit paquet de couverture qu’il observait avec émerveillement.

De ce petit paquet de couverture, on pouvait apercevoir une petite touffe de cheveux aussi blonds que celle du Yondaime, à l’évidence il s’agissait d’un nouveau né, qui était surement l’enfant du jeune Hokage par sa frappante ressemblance avec son porteur.

Et lorsqu’un puissant cri inhumain ce fit entendre, le jeune père sortit de la contemplation de son enfant et alors son regard se fit alors plus triste, ce regard donnait l’impression qu’il allait commettre l’impardonnable.

Il emmitoufla le petit dans ces couvertures pour qu’il n’attrape pas froid, et il serra plus l’enfant contre lui comme pour le protéger.

Après ceci fait, il se mit à courir vers la provenance du cri. Sa vitesse été ahurissante, on ne le voyait presque pas c’est mouvement, il été pressé car le temps n’était pas à rêvasser.

Il se devait de rejoindre les autres ninjas combattants Kyuuki no yohko au plus vite, pour arrêter le massacre et sauver le plus de personnes possible.

La seule chose que l’on pouvait de ses mouvements était son regard triste, mais déterminer.

Le regard d’un homme qui a pris une grande décision, une décision qui sauvera peut être la vie d’énormément de personne et qui bouleversera surement la vie de bien d’autre personne.

_______________________________________________________________________

Alors que penser-vous de ce début ?
REVIEWS PLEASE


Dernière édition par argel le Dim 11 Avr - 17:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cephira.skyrock.com/
argel
Deus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 501
Age : 27
Localisation : dans un trou perdu des DOM
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La Lumière cachée (Naruto)   Ven 25 Déc - 4:25

alors voici le chapitre 1 de ma fanfic La Lumière cachée

Titre : La Lumière cachée

Auteur : Cephira ou argel

Résumé : Et si Naruto n'était pas il mais elle, et que son père Namikaze Minato, alias le yondaime était vivant.

Rating : M, car il y aura des scènes assez sombre je pense...enfin tout dépend de mon imagination, alors au cas où je mets un M. ^^'

Disclaimer : Les personnages, lieux, etc... du manga Naruto sont les créations de Masashi Kishimoto, et je ne tire donc absolument aucun profit de cette fiction.

Note 1 : Attention !!!!! SPOILER !!!!

Note 2 : les mots en italique sont les pensées des personnages.

Note 3 : Désolés, s'il y a des fautes, je n'ai pas de Beta-lectrice pour le moment.



_______________________________________________________________________

Chapitre 1 : Le Commencement

_______________________________________________________________________



Plus loin dans les ruines de ce qui était le grand village de ninja du pays du feu, Konoha, un grand renard à neuf queues détruisait tout sur son passage.

On pouvait voir des maisons, des immeubles et des magasins bruler ou en ruine par le saccage de Kyuubi no yohko, le plus puissant des bijuus.

Parmi ces ruines, il y avait plusieurs ninjas de la feuille qui tentaient infructueusement d’arrêter le démon renard, Kyuubi.

Au milieu d’un groupe de ninja hors de portés du plus puissants des bijuus, il y avait un shinobi plus âgé que les autres. Cet homme se tenaient droit et donnait des directives aux ninjas de Konoha, et cette personne était le Sandaime Hokage Sarutobi.

Un ninja masqué, un anbu surement atterrit près du Troisième Hokage et s’agenouilla.

« Hokage-sama, Hokage-sama, quelles sont vos nouvelles directives ? »

« Nous devons tout faire pour gagner du temps et permettre ainsi aux villageois de se mettre à l’ abri. »

« Bien Hokage-sama, je ferais passer les ordres à nos shinobis. »

Et l’anbu partit d’un bond vers les troupes de ninjas tentant d’arrêter Kyuubi.

En se tournant vers l’endroit où été parti l’anbu le Sandaime regardait d’un œil pensif la bataille que les ninjas de Konoha menaient contre le renard démoniaque.


_______________________________________________________________________


Flash Back

_______________________________________________________________________



« Je ne comprends pas comment cela est-il possible ? »

C’était le jeune Hokage Namikaze Minato qui venait de parler, il se trouver dans son bureau, dans la tour des Hokages, et il était en compagnie d’un homme imposant qui avait des long cheveux blanc attaché en une queue de cheval lâche, d’où en voyait des cheveux dépassés pour ressortir comme des pics, cette homme était son sensei Jiraiya, qui était aussi connu sous le nom de l’ermite au crapaud, et dans la pièce toujours habillé de sa longue robe d’Hokage blanche et rouge, il y avait aussi le Sandaime Hokage.

Le Troisième posa la question que tous se posait.

« Comment le démon renard à neuf queues a-t-il été libéré de sa prison céleste ? »

L’ermite au crapaud prit la parole pour émettre une théorie.

« Il existe bien une théorie qui dit que lorsque la haine et le mal atteindra son paroxysme et qu’elle consumera le cœur des hommes, alors la puissance produite par ces sentiment négatifs sera tellement forte, qu’elle pourrait détruire la prison céleste de Kyuubi et ainsi le libérer. Et il est dit aussi qu’une fois libérer de sa prison le démon renard attaquerait l’endroit ou cette puissance fait de mauvais sentiment à été libérer pour se gorger de se pouvoir. »

« Cette théorie n’est que supposition, et même si celle-ci était possible, moi le Sandaime de Konoha, je ne peux croire que ce village qui a retrouvé la paix après une longue guerre, puisse être consumé par la haine et le mal. »

« Alors, il doit surement y avoir une autre explication, parce que moi aussi je n’y crois pas. Et qu’elle que soit cette explication nous devons tout faire pour arrêter Kyuubi. »

Telle fut les paroles du Yondaime qui clôturaient cette conversation.


_______________________________________________________________________


Fin du Flash Back

_______________________________________________________________________


Je me demande ce que tu vas faire contre cette situation désespéré Minato ? Pourquoi m’as-tu demandé de gagner du temps ?

Ces questions furent les dernières pensées du troisième, avant qu’un ninja de la feuille n’arrive à ses côtés, et que l’on devine jounin de par sa veste verte.

« Hokage-sama, Yondaime-sama vient d’arrivé. »

« Bien, je vais le rejoindre. »

Et c’est sur ces paroles que le Sandaime partis rejoindre son jeune successeur.




_______________________________________________________________________

Après avoir couru pour arriver rapidement près de la bataille, qui oppose le démon renard à neuf queues aux ninjas de Konoha.

Le Yondaime avec son enfant serré dans ses bras fut rejoint par la Sandaime Hokage, peut de temps après son arrivé dans les troupes ninjas luttant pour arrêter Kyuubi.

Quand le Troisième arriva près du jeune Hokage, il remarqua enfin la présence de l’enfant.

« Minato pourquoi, as-tu… »

Et un seul regard de son jeune successeur permit au Sandaime de comprendre les attentions du blond.

« Je vois, ainsi tu pensais à cette solution, mais je crois qu’il serait préférable que nous parlions d’abord, avant de faire quoique se soit. Suit moi, nous allons monter sur le toit de cette immeuble, là haut on pourra discuter. »

Et ils montèrent sur le toit d’un des rares immeubles tenant encore debout, depuis que le plus puissant des bijuus a commencé à attaquer le village de la feuille.

Arrivé en haut, ils pouvaient voir l’avancer de la bataille sans être dans la ligne de mire direct du démon.

Après avoir brièvement fermé les yeux le vieil Hokage se tourna pour faire face à son successeur, le Yondaime.

« Minato, as-tu vraiment réfléchit, es-tu sûr de ton choix ? »

« Oui, je pense que c’est la seule solution possible que l’on a. Il faut que j’utilise cette technique de Fûinjutsu, avec je scellerais Kyuubi dans le corps de ma fille, Naruto, et ainsi j’arrêterais le bijuu dans son carnage. »

Le Sandaime regarda le Quatrième droit dans les yeux et lui demanda.

« Est-ce que tu sais au moins les conséquences de cette technique ? »

A ce moment là une tristesse infinie émanait de l’homme blond.

« Oui, je connais les risques Sarutobi-sama, mais c’est seule solution que nous ayons et puis nous devons arrêter Kyuubi au plus vite ! »

En regardant son visage, le Troisième Hokage ne put que voir que son successeur mesurait très bien les dangers de cette technique.

Alors, il lui posa une question, qu’il espérait le ferait changer d’avis sur sa décision.

« Je comprends ta décision Minato, mais qu’on pense Kushina de ta décision ? »

A l’instant même où le vieille Hokage posa sa question, le regard du jeune père se voilât et c’est d’une voix brisée qu’il annonça la triste nouvelle.

« Kushina est … morte en mettant au monde de notre fille, Naruto. »

Le Troisième poussa un soupire de lassitude.

« Je vois, mais tu sais la vie mérite d’être vécu, et je ne pense pas que Kushina voudrait que tu laisses votre fille seule.
Et puis es-tu sure de toi ? Veux-tu vraiment utiliser cette technique et laisser derrière toi une orpheline ? Sais-tu au moins qu’elle danger elle courra en tant que jinchuuriki ?
Elle sera surement utiliser comme une arme politique, et puis tant qu’enfant réceptacle d’un démon elle aura toujours un danger qui pèse sur elle. »

Soudainement quelque d’autre que les deux Hokages prit la parole.

« Et en sachant cela es-tu sure de vouloir te sacrifier toi et ta fille, pour enfermer le démon dans son corps, dans le corps de cette enfant que toi et Kushina avait attendu avec impatience. Veux-tu vraiment ta fille qui est maintenant l’unique fruit de votre amour à toi et celle que tu as aimé à la folie Minato ? »

Cette personne qui venait d’intervenir dans leur conversation était Jiraiya, l’un des trois sanins légendaire de Konoha, il l’avait fait d’une voix grave montrant ainsi tout le sérieux de ces paroles.

Et c’est avec une voix toute aussi sérieuse que le Yondaime prit la parole.

« Pour Konoha, pour sauver toutes ses vies, je suis prêt à me sacrifier en emprisonnant Kyuubi dans le corps de ma fille. Après tout, c’est mon devoir d’Hokage de protéger mon village, je suis prêt à tous les sacrifices pour les protéger. Et puis je suis le seul à connaître cette technique interdite qui est le seul moyen que l’on a pour arrêter le démon renard. »

A la fin du discours de l’homme blon, le Troisième décida d’intervenir.

« Tu sais Minato, tu n’es pas le seul à connaître cette technique interdite de Fûinjutsu, je l’a connaît aussi. »

Etonner le jeune père, demanda.

« Vous ….… vous la connaissez vraiment Sandaime-sama? »

« Oui, je l’avais apprise en prévision d’une future rencontre avec Orochimaru, car j’ai bien comprit quand il est devenu nukenin, qu’il n’arrêtera pas sa folie, et que dans sa soif de savoir il trouvera surement un moyen de se rapprocher de l’immortalité, en essayant toute sorte de technique.
Et je voulais connaître un moyen sûr pour l’arrêter dans sa recherche des grandeurs, car il est le devoir d’un sensei d’arrêter son élève quand il prend la mauvaise direction. »

Jiraiya avait une mine pensive, il se doutait des intentions de son sensei.

« Que voulez-vous faire Sarutobi-sensei ? »

« Je vais utiliser cette technique et enfermé Kyuubi dans le corps de ta fille Minato, et ainsi… »

Ce fut la voix dudit Minato qui coupa la parole au vieil homme.

« Je ne peux vous laisser faire ça Sandaime-sama, il en est de mon devoir d’Hokage et je… »

Et c’est d’une voix dure et sérieuse que le Troisième stoppa lui aussi son successeur, et il lui parla en le regardant droit dans les yeux.

« Tu semble oublier une chose Minato, je moi aussi Hokage, et il est aussi de mon devoir de protéger Konoha. Je pense avoir suffisamment fait mon temps comme ça, je suis vieux et lasse. Il temps pour moi de laisser place à la nouvelle génération. »

Après un moment de silence où les deux hommes réalisèrent vraiment qu’ils ne pourraient pas faire revenir le vieil homme sur sa décision, et ce fut l’ermite au crapaud qui se reprit le premier, pour demander quelque chose.

On percevait dans sa voix, sa tristesse mais aussi ses interrogations.

« Et pour Orochimaru…. ? »

De lassitude le Sandaime Hokage ferma ses yeux pour les rouvrir aussitôt, et de ceci on pouvait aisément deviner qu’il venait de prendre une grande décision.

Et lorsqu’il parla, le Troisième Hokage fixa d’abord son élève Jiraiya, puis sur l’élève de celui-ci, qui était son actuel successeur au poste d’Hokage, Minato, et enfin son regard se posa sur la fille de celui-ci Naruto.

« J’aurais voulut arrêter Orochimaru moi-même, mais plus le temps passe et plus je me sens vieux, et je pense que même en le combattant maintenant je ne pourrais pas le stopper dans sa folie. C’est pourquoi, je préfère sacrifier ma vie ici en sauvant Konoha, et je laisse le soin à la nouvelle génération de l’arrêter. »

En entendant ces paroles, Jiraiya inspira profondément comme pour ce donné du courage, et c’est avec un regard déterminé qu’il fixa son sensei en lui faisant cette promesse.

« Sarutobi-sensei, je vous jure de ne jamais abandonner, et ainsi me montrer digne de la confiance que vous avez en moi. »

Le jeune hokage reserra sa prise sur sa fille, quand il comprit que son sensei soutenait la décision du Sandaime.

Il observa un moment la bouille d’ange de sa fille, et prit la décision de laisser faire le Troisième.

Le jeune père embrassa le front de son enfant et lui chuchota quelques mots.

« Pardonne-moi d’avoir voulut te laisser seul ma chérie. Oui, pardonne l’idiot que je suis qui voulait te laisser seul. »

Puis le Yondaime confia sa fille au Sandaime Hokage, en lui faisant ainsi comprendre sa décision.

« Je compte sur vous pour protéger Konoha, et former la prochaine génération de ninja. »

Le Sandaime leur sourit, et après ces derniers mots qui étaient ses adieux, il partit vers un endroit proche du renard où il pourra exécuter la technique interdite sans être interrompu.

Et là il commença les divers signes requit pour exécuter la technique interdite de Fûinjutsu et il cria.

« Fûinjutsu : Shiki Fūjin (Le dieu de la mort) »

En criant le nom de la technique, le dieu de la mort fit son apparition à travers le corps du vieille Hokage, et le shinigami commença à tirer le démon renard de ces mains translucides vers le ventre du nouveau né où un sceau était apparut.

En voyant ce qui se passait le démon renard a neuf queues se mit à grogner et commença a ce débattre en poussant des hurlements féroces.

D’où perçait les dernières insultes du renard démoniaque, avant d’être enfermé dans le corps du nourrisson, après ceci fait le sceau qui était apparut sur le ventre de l’enfant disparut.

« Arrrghhhhh !!!!!! Maudit !!!!!! Soyez maudit !!!!!!!! SALES HUMAINS !!!!!!!!!!! »

Alors que la technique de Fûinjutsu enfermait le démon dans le corps de l’enfant, la vie partait peu à peu du corps du Troisième.

Quand il s’effondra sur le sol, il fit en sorte de ne pas blesser l’enfant, et il la posa près de lui dans un dernier souffle de vie, puis il fermer les yeux a jamais.

Peu de temps après deux personnes rejoignirent celui qui le Sandaime Hokage, ils s’agissaient de Minato Namikaze, le jeune Yondaime Hokage et de Jiraiya, l’ermite au crapaud qui avait été l’élève du Troisième Hokage.

Le jeune Hokage prit son enfant dans ses bras et la serra contre lui comme soulager que rien ne lui était arrivé.

Les deux shinobis pouvaient voir le Sandaime couché sur le sol et avec sur le visage une expression sereine, celle d’un homme ayant bien remplie sa vie.




_______________________________________________________________________


Voici...
le chapitre 1 j'attend vos impressions pour celui-ci
JOYEUX NOËL ET BONNE ANNEE
alors REVIEWS PLEASE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cephira.skyrock.com/
argel
Deus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 501
Age : 27
Localisation : dans un trou perdu des DOM
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La Lumière cachée (Naruto)   Lun 22 Fév - 21:27

Titre : La Lumière cachée

Auteur : Cephira ou argel

Résumé : Et si Naruto n'était pas il mais elle, et que son père Namikaze Minato, alias le yondaime était vivant.

Rating : M, car il y aura des scènes assez sombre je pense...enfin tout dépend de mon imagination, alors au cas où je mets un M. ^^'

Disclaimer : Les personnages, lieux, etc... du manga Naruto sont les créations de Masashi Kishimoto, et je ne tire donc absolument aucun profit de cette fiction.

Note 1 : Attention !!!!! SPOILER !!!!

Note 2 : les mots en italique sont les pensées des personnages.

Note 3 : Désolés, s'il y a des fautes, je n'ai pas de Beta-lectrice pour le moment.



_______________________________________________________________________

Chapitre 2 : Caché … pourquoi ?

_______________________________________________________________________

Les deux shinobis pouvaient voir le Sandaime couché sur le sol et avec sur le visage une expression sereine, celle d’un homme ayant bien remplie sa vie.



Plusieurs ninjas arrivèrent près des deux hommes.

Certains des nouveaux arrivants se précipitèrent vers le vieil Hokage allongé à terre.

Et ils commencèrent à chercher ses blessures, avant de se rendre compte bien vite qu’il ne respirait plus, le Sandaime Hokage était mort.

Un des ninjas qui faisait partie du groupe voulant porter secours au vieil Hokage posa la question que tout les shinobis présent se posaient.

« Yondaime-sama que s’est-il passé ? demanda le shinobi. »

Celui-ci prit la parole en regardant toute les personnes présentent autour de lui.

« Aujourd’hui, pour arrêter l’attaque de Kyuubi no Yohko le Sandaime Hokage est mort en sacrifiant sa vie, pour sceller le démon renard dans le corps de cette enfant que je tiens dans mes bras. »

Après que le Yondaime est finit de parler, on pouvait voir une haine viscérale dans le regard de beaucoup de ninja.

Des murmures se firent entendre, et le jeune père entendit des choses qui le dégouta et le déçu profondément.

Parmi ces chuchotements, il pouvait percevoir la rancoeur des habitants de Konoha.

« S’il porte le démon en lui, alors il est le démon, nous devons le tuer au plus vite, ainsi ce monstre ne sera plus une menace pour personne » dit un des villageois.

« Oui, il doit mourir, ainsi nos familles et amis seront venger ! »

« Ce monstre ! » Clama un shinobi.

« Le Yondaime le fera surement tuer pour nous débarrasser de cette menace » affirma un autre.

C’est d’une voix chargé de colère que le dit Yondaime hurla.

« SILENCE !!!!!!!!!!!!!! »

Avec cet éclat de voix de leur Hokage, tous ce turent et observa avec curiosité l’homme blond, qui après que le calme soit revenue parla de façon assez claire pour être audible pour tous.

« Que les choses soit claire ! Tant que moi je serais Hokage, JAMAIS je ne ferais tuer un innocent même si celui-ci enferme en lui quelque chose de dangereux. »

« Mais Hokage-sama, le démon représente une menace pour le village ! » affirma un ninja.

Une colère sourde émanait de l’Hokage quand il entendit cette stupidité, et c’est d’une voix mesuré qu’il reprit la parole, il était tellement calme que personne ne remarquait vraiment son corps tendu par la rage, à part peut-être des proches qui le connaissaient bien.

« Le démon est un danger pour le village, je vous l’accorde, cependant l’enfant lui n’est aucunement une menace pour Konoha et ses habitants. Et puis le sceau emprisonne le démon renard donc il n’est plus une menace pour personne.
Au contraire, nous devrions le considérer comme un héros, après tout si cet enfant n’était pas née aujourd’hui, le Sandaime n’aurait pas put arrêter Kyuubi. »

Beaucoup d’entre eux réalisèrent que les paroles de leur Hokage sont vraies, mais malheureusement trop d’entre eux gardèrent cette lueur de haine et de rancœur dans leurs yeux.

Après le petit discours de son meilleur élève, l’ermite au crapaud décida d’intervenir quand il remarqua que la haine des habitants de Konoha n’avaient pas diminué, et aussi pour empêché que celui-ci ne dévoile trop de chose sur l’enfant, car il avait des informations que le jeune Yondaime devait connaître sur certain danger que courrait sa filleule.

« Aheum… » fit l’élève du Sandaime

Tous tournèrent leurs regards vers le sanin.

Ayant obtenu leur attention celui-ci se mit à parler calmement pour faire revoir leurs priorités aux shinobis

« Je pense qu’il serait plus sage de s’occuper des blessés et du village avant de se pencher sur l’avenir de ce jeune orphelin. »

« Hein…. »

Tel fut l’éloquente réaction du Quatrième quant il entendit le dernier mot que prononça son sensei, alors que le dit « orphelin » était une fille et surtout celle-ci était dans les bras de son père en ce moment même.

Et Minato allait le faire remarqué à son sensei, quand celui-ci le fit taire d’un seul regard.

Non, Jiraiya-sensei ne s’est pas trompé, il a fait exprès, mais pourquoi ?
Enfin quel que soit sa raison il faut qu’aucun de nos shinobis ne parlent de Naruto pour l’instant.


« Bien, comme l’a dit Jiraiya-sensei la première chose dont nous devons nous préoccuper maintenant est de soigner nos blessés et rétablir la situation du village.
Cependant, je souhaiterais qu’aucune information sur ce qui a permit de sauvé Konoha ne soit révélé avant que je décide de l’avenir de cet enfant » demanda le Yondaime

« A vos ordres Hokage-sama, répondirent tout les personnes présentent. »

Et tous commencèrent à se dispersé pour exécuter les ordres de leur chef de village.

Cependant, un petit groupe composé de trois ninjas restèrent près des deux hommes.

Minato contempla pendant un bref instant le visage serein du Sandaime Hokage, avant d’ordonner aux trois shinobis d’emmener son corps à la morgue et de prévenir sa famille de sa mort.

« Dite aussi à sa famille que je me chargerais personnellement de ses funérailles, et tout cela au frais du village. »

« Oui, Hokage-sama, firent les trois hommes avant de partir emmenant le corps du précédent Hokage avec eux. »

Une fois qu’ils furent seuls, l’homme blond se tourna vers l’ermite au crapaud et demanda.

« Maintenant que nous sommes enfin seuls, vous pouvez m’expliquer pourquoi vous avez … »

« Pas ici ! Allons dans ton bureau Minato » le coupa son sensei.

Le Quatrième acquiesça, et ils partirent vers le bureau de l’Hokage.

Arrivé dans le bureau, ils se dirigèrent vers une bibliothèque, il suffit au Yondaime de faire circuler un peu de son chakra à travers ladite bibliothèque, et celle-ci glissait légèrement sur le côté pour dévoiler une porte.

Derrière cette porte, ce trouvait une salle où sur chaque mur était graver un sceau, les sceaux étaient tous relier à la porte de façon que dès que la porte était fermer les sceaux s’enclenchaient, et empêchaient ainsi toute personne ou chose à l’extérieur de s’introduire, d’entendre ou voir quoique ce soit à l’intérieur de la pièce.

Dès que la porte fut fermer, et les sceaux enclenchés, le jeune Hokage déposa sa fille dans le lit qui se trouvait dans un coin de la pièce, puis le blondinet se tourna vers son sensei déterminer à avoir des réponses à ses questions.

« Alors, maintenant que nous sommes à l’ abri d’oreille indiscrète, vous allez m’expliquer qu’est-ce que cela signifie Jiraiya-sensei ! »

« Du calme Minato, si je leurs est menti c’était pour protéger Naruto. »

« Je me doute bien que vous ne ferais pas ça pour rien, mais je veux comprendre pourquoi ? » questionna le jeune père.

L’ermite s’assit sur le fauteuil, et passa sa main sur son visage, avant de soupirer et dire.

« Voyant voir, par où commencer ? Tu devrais peut être t’assoir Minato » dit le sanin en se tournant vers le quatrième.

En soupirant le jeune Hokage s’exécuta, en s’asseyant sur une chaise près du lit où dormait sa fille.

« Sais-tu pourquoi le Kazekage a choisit de faire de son dernier enfant un jinchuuriki ? » demanda l’ermite en fixant droit dans les yeux son élève.

« Non, je ne sais pas, je n’ai eu aucune information concrète là-dessus, mais je suppose que vous allez me le dire n’est-ce pas ? » répondit le blondinet.

« Tu as raison, lorsque j’ai appris que le Kage du village de Suna a fait de son fils cadet un jinchuuriki, j’ai cherché à savoir ses raisons, après tout le bijuu que leur village détenait était scellé dans une jarre, alors pourquoi faire un jinchuuriki ? Voila la question que je me suis poser. » Dit le sanin.

« Je dois dire aussi que je ne comprends pas moi non plus ses agissement, mais peut être y avait-il un problème avec le sceller de la jarre, enfin je l’espère. »

L’actuel Hokage avait dit cela tout en regardant un mur d’un air absent, les mains sous le menton comme pour réfléchir.

« Tu es trop optimiste Minato, il n’y avait aucun problème avec la jarre, il a juste voulut une arme surpuissante, quitte a faire de l’un de ses fils un jinchuuriki. »

« En fait, je me doutais, mais je gardais tout de même un infime espoir que ce n’était pas pour cette raison. Je me demande quand l’humanité est elle tombé si bas Jiraiya-sensei ? »

Le regard du jeune père se faisait triste quand il posa cette question.

« Je suis si désoler de ne rien pouvoir faire pour cet enfant, en tant qu’hokage je n’ai pas le droit d’interférer dans les histoires d’un autre village, cela serait vu comme une sorte de menace. »

« Tu as raison Minato, espérons que la vie soit plus clémente avec ce garçon. »

« Oui, espérons-le, mais dite-moi quel est le rapport entre ce garçon et ma fille Naruto ? »

« Il n’y a pas vraiment de lien, c’est le pourquoi il est devenue un jinchuuriki qui nous intéresse vraiment.
Durant mes recherches, j’ai découvert que le Kazekage voulait à l’origine enfermer le démon du sable dans le deuxième enfant que sa femme attendait, mais ses plans on été contre carré car l’enfant à sa naissance c’est révélé être une fille. Il a due reporter ses plans parce qu’il voulait un fils pour perpétuer sa ligné et qui serait son héritier, et un autre pour l’utiliser comme arme à porter de main » révéla le sensei.

« Cet homme n’a pas de cœur utilisé ses propres enfants comme des objets. »

Un long soupir s’échappa de ses lèvres à la suite de cette phrase, et le regard turquoise se voilait de tristesse, avant de porté son regard sur sa fille.

Comment peut-on faire ça à la chair de sa chair de façon intentionnelle et les considérer comme des choses que l’on peut utiliser.
Quand j’ai vu Naruto pour la première je l’ai toute suite aimée, non avant même qu’elle naisse je m’étais juré de la protéger de tous les dangers que je pourrais c’est mon ange, ma fille que j’aime plus que tout.
Alors je ne comprends pas comment un parent peut faire ça à ses propres enfants, non je le comprends pas et ne comprendrait surement jamais ……mais attendez…...Jiraiya-sensei a dit que le Kazekage à du reporter ses plans parce que son deuxième enfant est une fille, pourquoi quelle est le problème de faire une jinchuuriki fille ?


« Sensei, quelle est le problème de faire un jinchuuriki fille ? » demanda le Yondaime d’une voix contrôlé d’où perçait toute de même l’angoisse.

« Honnêtement, je crois qu’il n’y a aucun problème au niveau des scellés ou autre, le problème réside dans la cupidité des hommes, une fille jinchuuriki apporte plus de problème à un village qu’un garçon. »

« Quel genre de problème ? fit avec nervosité le jeune père. »

« Le problème réside dans le fait qu’elles sont chassées pour devenir des mères, beaucoup d’hommes recherchent les femmes jinchuuriki pour qu’elles portent leurs enfants parce que les enfants de femmes jinchuuriki sont beaucoup plus puissant que la moyenne.
Et certains sont mêmes près à déclencher des guerres pour s’approprié l’une d’elle. Pour un village ninja, posséder un jinchuuriki homme est un avantage alors qu’une jinchuuriki femme est un fardeau, car il faut la protéger » expliqua l’ermite au crapaud.

« Avec la rancœur du village pour le démon renard qu’il reporte sur Naruto, ils n’accepteront jamais de la protéger pire même ils seront capable de la faire tué alors qu’elle n’est encore qu’un bébé.
Et comme je suis son père, ils pourront utiliser cette information pour me retirer tout pouvoir de décision sur la vie de ma propre fille. Maintenant je comprends pourquoi vous avez mentit sensei, oui je comprends parfaitement » dit l’Hokage.

En voyant le regard chargé de tristesse de son élève, le plus âgé des deux se décida à dévoilé la fin de sa pensée afin de ne pas le décourager et ainsi lui redonner espoir, en espérant que les temps futurs seront bien meilleurs.

« Je n’ai cependant pas menti pour que Naruto se cache toute sa vie en se faisant passer pour un garçon, je pense que quand elle aura gagné la confiance de tous et prouver sa valeurs alors elle pourra se dévoiler. »

« Vous avez raison Jiraiya-sensei, mais avant ça je dois prouver ma valeur en tant qu’hokage et renforcé mon pouvoir politique et le reste, ainsi je pourrais aider ma fille le moment venue » dit avec une détermination sans faille l’homme aux cheveux d’or.

Il posa un regard doux sur le petit être dormant bien au chaud dans le lit à côté de lui.

« A toi de jouer ma chérie ! Aujourd’hui tu es Uzumaki Naruto, un orphelin vivant dans le pays du feu.
Mais un jour tu prouveras ta valeur à Konoha, en devenant une grande kunoichi.
Ainsi un jour prochain, tu pourras montrer à tous qui tu es vraiment, ils te reconnaîtront tous comme Namikaze Uzumaki Naruto et je ferais tout pour t’aider » il sourit et passa un doigt dans sa petite main qui se referma sur celle-ci comme une promesse.


_______________________________________________________________________


Le lendemain de l’attaque de Kyuubi le démon renard à neuf, le Yondaime Hokage, Namikaze Minato annonça la mort héroïque du Sandaime Hokage, Sarutobi-sama, et il fit un discours en sa mémoire, rappelant qu’il est mort en se sacrifiant pour protéger le village de la feuille, et qu’il put arrêter le démon en le scellant dans le corps d’un orphelin en sacrifice de sa vie.

Cependant, il ordonna que personne ne parle du fait que le démon qui a attaqué Konoha soit enfermé dans le corps de Uzumaki Naruto, même au concernée lui-même, sous peine de lourde sanction.

Et l’Hokage demanda que cette enfant soit considérée en héros, car s’il n’était pas né le jour de l’attaque de Kyuubi Konoha n’existera plus aujourd’hui.

Il sut malgré cette explication que peu exécuterait sa demande, il savait que tous reporterait leur haine sur Naruto et que tous le considèreraient comme le démon responsable de leurs malheurs.
Alors Minato se fit la promesse silencieuse de protéger sa fille Naruto de la haine des villageois du mieux qu’il le pourrait.


_______________________________________________________________________

Fiou….

J’ai enfin finis de mettre en place l’intrigue de l’histoire

Vos impressions pour ce chapitre ???

REVIEW PLEASE !!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cephira.skyrock.com/
argel
Deus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 501
Age : 27
Localisation : dans un trou perdu des DOM
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: La Lumière cachée (Naruto)   Dim 11 Avr - 17:13

Titre : La Lumière cachée

Auteur : Cephira

Résumé : Et si Naruto n'était pas il mais elle, et que son père Namikaze Minato, alias le yondaime était vivant.

Rating : M, car il y aura des scènes assez sombre je pense...enfin tout dépend de mon imagination, alors au cas où je mets un M. ^^'

Disclaimer : Les personnages, lieux, etc... du manga Naruto sont les créations de Masashi Kishimoto, et je ne tire donc absolument aucun profit de cette fiction.

Note 1 : Attention !!!!! SPOILER !!!!

Note 2 : les mots en italique sont les pensées des personnages.

Note 3 : Désolés, s'il y a des fautes, je n'ai pas de Beta-lectrice pour le moment.



_______________________________________________________________________


Chapitre 3 : Des lettres

_______________________________________________________________________

Il sut malgré cette explication que peu exécuterait sa demande, il savait que tous reporterait leur haine sur Naruto et que tous le considèreraient comme le démon responsable de leurs malheurs.
Alors Minato se fit la promesse silencieuse de protéger sa fille Naruto de la haine des villageois du mieux qu’il le pourrait.



7 ans après l’attaque de Kyuubi à Konoha

Dans les rues animées du village caché du pays du feu, une jeune femme courrait entre les passants, on pouvait voir grâce au soleil de l’après-midi que cette femme avait de court cheveux châtains, des yeux olivâtres et des marques de couleurs violets sur chaque joue, sur son front est attaché ce qui fait d’elle une kunoichi du village de la feuille c’est-à-dire le bandeau des ninjas de Konoha.

Rin car c’est son nom s’arrêta soudainement près d’un jeune homme avec des cheveux d’argent coiffé en pétard, il possédait lui aussi un bandeau des shinobis de la feuille, sauf que chez lui le bandeau était penché de façon à recouvrir son œil gauche, et un masque recouvrait son visage jusqu'à l’arête du nez, on ne voyait de lui qu’un œil noir.

En souriant la jeune kunoichi interpella l’épouvantail.

« Kakashi ! Kakashi !! »

L’épouvantail se retourna et sourit à la jeune fille

« Ah, Rin comment vas-tu ? »

« Je vais bien, tu reviens de missions ? » demanda la châtaine avec l’empressement des jeunes filles amoureuses.

« Oui, fut la réponse flegmatique du ninja aux cheveux d’argent. »

Avec curiosité Rin lui demanda.

« Dis, dis tu connais la rumeur ? »

« La rumeur ? »

On pouvait voir l’interrogation sur le visage au trois quart masqué du garçon.

Et c’est avec joie que la jeune kunoichi le renseigna.

« Cette rumeur comme quoi Minato-sensei aurais une fille. »

Avec un flegme habituel le jeune épouvantail répondit.

« Hn, j’en ai entendu parler. »

« D’après toi cette rumeur est vraie Kakashi? »

« Je ne sais pas, pourquoi n’irais-tu pas demander directement à Minato-sensei, Rin ? »

« J’y allais justement quand je t’ai rencontré, tu m’accompagne ? » lui dit-elle en souriant.

« Je vais donner mon rapport de mission » fut la seul réponse de l’adolescent.

Puis les mains dans les poches, il commença à marcher vers la tour de l’Hokage.

Le sourire de la jeune fille s’agrandit, et elle le suivit vers le bureau de leur sensei.

_______________________________________________________________________
Namikaze Minato était assis derrière son bureau, et réfléchissait à quelque chose tout en regardant pensivement une lettre qui était posé sur son bureau.

La lettre devait surement être l’origine de son problème, puisqu’il l’a prit pour la relire une nouvelle fois.

Il s’agissait d’une lettre du kage de Suna dans celle-ci, le Kazekage faisait la demande d’un mariage arrangé entre la fille du Yondaime de Konoha avec l’un de ses fils, Kankuro ou Gaara, pour ainsi créer une alliance entre les deux villages.

Cette proposition était très intéressante après tout une alliance était toujours la bienvenue surtout après une guerre, mais le vrai problème était de taille qui avait découvert que le Yondaime Hokage avait une fille, et surtout avait-il révélé que cette enfant était en fait Naruto qui se faisait passer pour un garçon, en plus de tous ces problèmes Minato savait qu’il n’imposerait jamais un mariage arrangé à sa fille pour des raisons comme fussent-elle aussi intéressant que la plus sublime des merveilles.

Je ne comprends pas comment cela est-il possible ?
Seul Jiraiya-sensei et moi savions que Kushina et moi avions un enfant, tous le monde au village pensent que Kushina est morte pendant l’attaque de Kyuubi, avant même d’avoir put accoucher car après tout elle n’était qu’a son huitième mois au moment de l’attaque, et comme il y avait peu d’accouchement prématuré à Konoha alors personne n’y a pensé.

D’ailleurs ce jour-là, si je n’avais pas décidé de faire de Naruto le réceptacle du démon renard j’aurais tout perdu, ma femme et ma fille, parce qu’après mon départ l’une des sphères d’énergie de Kyuubi a complètement détruit l’hôpital.

Dieu merci il ne restait presque personne à l’hôpital au moment de l’impact, il ne restait à l’intérieur que quelque infirmière et les patients que l’on ne pouvait pas transporter, nous avions heureusement déplacé les autres avant la bataille.


Ce fut le bruit de quelqu’un frappant à la porte de son bureau qui fit sortir de ses pensés l’homme blond.

Il rangea rapidement la lettre dans un tiroir et se rassit correctement sur son fauteuil, avant de permettre a son visiteur d’entré.

« Entrer. »

La porte s’ouvrit pour révéler les deux élèves du blondinet.

Le jeune Hatake Kakashi et sa coéquipière Rin s’avancèrent vers le bureau de leur Hokage, et firent une courbette en guise de salut à leur sensei.

« Ah, Kakashi, Rin que me vaut le plaisir de votre visite ? »

« Hokage-sama, je viens vous donnez mon rapport de missions. »

« D’accord, pose le sur mon bureau je le lirais après, alors dis moi ta mission c’est bien passé Kakashi? »

« Oui, mon équipe et moi-même n’avons rencontré aucun problème pour exécuter la mission que vous nous avez confié Hokage-sama. »

« Bien, c’est très bien ! Et toi Rin que veux-tu ? » demanda le Quatrième.

Soudainement gêné d’être le centre d’attention, celle-ci se mit à dandiner des pieds avant de demander.

« Euh….. Je voulais savoir si la rumeur est vrai et que vous avez une fille Minato-sensei ? »

Le Yondaime se figea complètement à la question, il ne s’attendait pas à ce que la rumeur se soit répondue aussi vite.

Un vrai dilemme se posait devant lui, faisait-il assez confiance à ses élèves pour leurs avoués la vérité ou devait-il mentir ?

Il n’eut pas à choisir grâce à l’intervention d’une petite tête blonde qui rentra dans le bureau telle un petit bolide.

Et le bolide en question sauta joyeusement dans les bras de l’Hokage, tout en s’exclamant.

« Hokage-sama ! Hokage-sama ! J’ai reçu une lettre ! »

Le dit Hokage assit confortablement l’enfant sur ses genoux, et lui caressa les cheveux.

« Ah bon ! »

L’étonnement se lisait sur le visage de l’homme blond.

« Et qui t’a envoyés cette lettre Naruto ? »

« Eh bien je ne sais pas Hokage-sama, il y avait juste ce symbole dessus. »

Et l’enfant pointa du doigt le symbole sur la lettre.

En voyant le symbole, le regard de l’homme blond se fit pensif, et invita ses élèves à prendre congé, ceux-ci acquiescèrent et partirent du bureau, en laissant seul l’enfant et leur senseï.

La petite tête aux cheveux blonds fixa l’homme pendant un moment avant de lui demander.

« Papa que se passe t-il pourquoi es-tu si anxieux ? »

Demanda la petite au visage d’ange, d’où on pouvait percevoir l’inquiétude

« J’ai peur que quelqu’un est découvert que tu sois ma fille » lui murmura l’homme.

« Papa de quoi as-tu peur ? Pourquoi dois-je me cacher et ne me dis pas parce que « je suis ta fille », il n’y a pas que ça ! Je sais qu’il n’y a pas que ça ! »

Le regard du blondinet se fit lointain, avant qu’il ne soupir, et regarde la détermination de sa fille, sa fille habillé comme un parfait petit garçon, on pouvait voir de fine cicatrice sur chacune de ses joues, elles étaient apparues le jour où Kyuubi fut enfermé dans son corps, mais plus le temps passaient plus elles disparaissaient.
A son cou on voyait aussi un fil au bout duquel pendait un pendentif d’améthyste en forme de goutte, mais en ne pouvait le voir car le pendentif était toujours caché derrière des vêtements.

« Ma chérie, connait-tu ce qu’est Kyuubi ? »

« Bien sur, il s’agit du démon renard à neuf queues qui a attaqué le village, il y a environ 7 ans, et qui fut tuer par le Sandaime Hokage » fut la réponse de la petite.

« Non, ce n’est pas vraiment ça » lui dit le jeune père.

« Comment ça ? » Demanda la petite avec une moue interrogative.

« Il est impossible de détruire un démon lorsqu’il a sa propre enveloppe charnelle. Et le Sandaime, Sarutobi Hiruzen le savait, c’est pourquoi il a utilisé une technique interdite, pour sceller le démon dans le corps d’un nourrisson né le jour de l’attaque. »

« Mais le seul nourrisson né se jour là c’est moi … cela veut dire que Kyuubi no yohko est scellé …. en moi. »

« Oui, c’était la seule solution pour sauver Konoha. Tu sais, je suis …. Je …. J’espère que …. »

Une petite main se posa délicatement sur la joue de l’adulte, celui-ci fixa alors l’enfant a qui appartenais cette main.

« Je ne t’en veux pas papa, tu as fait se qui te semblait juste, et pour ça je ne t’en veux pas. »

La petite se blottit dans les bras de son père, avant de reprendre la parole.

« Je comprends mieux l’attitude haineuse des villageois en vers moi, je sais maintenant pourquoi on doit cacher le fait que je suis ton enfant. Un Hokage qui laisse en vie le réceptacle du démon qui a attaqué son village, juste parce que c’est son enfant, perd toute sa crédibilité. »

« Et si cela devrait arriver je perdrais mes fonctions, et ils pourront t’enlever loin de moi, pour te faire du mal, et je n’aurais pas put le supporter. «

« Je sais, mais je … je ne comprends pas, pourquoi je dois me travestir ? »
« Eh bien, euh voyons par où commencer … »

« Et si tu commencer d’abord par le début papa ? »

L’homme blond soupira puis commença à lui expliqué ce qu’est un jinchuuriki, et les différences qu’il y a entre les femmes jinchuuriki et les hommes jinchuuriki, et quel avantage et désavantage l’un ou l’autre apportent à un village, enfin ce sont plus des désavantages pour les femmes jinchuuriki.

_______________________________________________________________________

Dans une maison d’un quartier paisible de Konoha, où on pouvait voir le symbole des Uchiwa un peu partout, un homme aux cheveux corbeaux, et aux yeux noirs charbon était assis derrière son bureau et écrivait une lettre.

Après avoir fini d’écrire sa lettre, il l’a relut, puis la scella, il se leva et appela quelqu’un.

Quand la personne demander arriva il lui donna la lettre, avant de lui dire.

« Apporte cette lettre à l’Hokage, c’est très important alors ne perd pas de temps. »

« Bien Fugaku-sama. » Dit l’homme avant de s’incliner et de partir.

_______________________________________________________________________

A peu près au même moment à Konoha une femme et deux autres hommes, firent la même chose que le chef du clan Uchiwa.

Ces trois personnes étaient trois chefs des puissants clans du village caché de la Feuille.

Dans divers autres pays, plusieurs hommes et femme ordonnèrent tous exactement la même chose.

« Envoyer quelqu’un apporter cette lettre à l’Hokage de Konoha ! »

Des hommes et des femmes chef de divers clan du monde donnèrent une lettre à leurs messagers, pour la même et unique personne, des lettres qui demandaient la même chose.

Les différents messagers partaient de tout pays, du pays du Feu, de l’Eau, de la Foudre, de la Pluie, de l’Herbe et du pays de la Cascade, ils avaient tous une seule direction en tête, Konoha.

_______________________________________________________________________

Alors d’après vous de qui est la lettre que Naruto à reçu ?

Qui sont les trois personnes à Konoha qui ont fait la même chose qu’Uchiwa Fugaku ?

Qu’elle message contient toute ces lettres ?

La suite prochainement.

Vos avis sur ce chapitre svp !!

A bientôt

Cephira

Ps : Voici le lien pour voir le symbole sur la lettre que Naruto a reçu

http://cephira.skyrock.com/2796794759-La-Lumiere-cachee-Chapitre-3.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cephira.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Lumière cachée (Naruto)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Lumière cachée (Naruto)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naruto Ultimate Ninja Storm
» Naruto shippuden: Ultimate ninja storm Revolution!
» Le village cachée de l'étoile !! (Très cachée, en fait)
» [Calmel, Mireille] La reine de Lumière - Tome 1: Elora
» Les 10 meilleurs reflex numériques en basse lumière selon DxO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CLAMP-fanfic :: Ecriture en général :: Vos fanfictions hors Clamp-
Sauter vers: